Dans le cas d’un enfant en arrêt cardiaque, suite à une noyade ?

Modifié le

Réponses corrigées

  • Il faudra commencer immédiatement par faire 5 insufflations
  • Il faudra commencer immédiatement par faire le massage cardiaque
  • Il faudra masser au moins à 100 compressions à la minute
  • Il faudra masser au moins à 150 compressions à la minute

Les explications du nageur sauveteur

Devant toute victime de noyade en arrêt cardiaque, il convient de réaliser immédiatement cinq insufflations initiales avant de débuter les compressions thoraciques.

Les compressions thoraciques doivent avoir une fréquence comprise entre 100 et 120 par minute.