Le BNSSA prendra-t-il la place du MNS au bord des bassins ?

Avatar Benj

Benj - modifié 17 minutes après

Salut tous le monde,

Un rapport (Mission relative à la simplification des normes applicables aux collectivités, Lambert-Boulard) remis au premier ministre la semaine dernière (13 septembre 2018) préconise de rendre possible la surveillance de manière autonome les baignades d’accès payant.

Pour rappel, c'est actuellement possible uniquement sur dérogation et dans un cadre précis.

La raison de ce changement serait :

Rapport a écrit:
L’emploi de nageurs sauveteurs permettra d’éviter la fermeture temporaire ou d’ouvrir plus longtemps les piscines au public, sur une plage horaire pouvant représenter 10 % de la période considérée


Si c'était le cas, le diplôme de BNSSA ouvrirait de nouvelles possibilités et permettrait de travailler à l'année plus facilement.

Mais du coup cela ne va pas plaire au maitres nageurs...


http://www.alain-lambert.org/2018/09/10eme-anniversaire-du-cnen-et-remise-du-rapport-de-la-mission-lambert-boulard/
http://www.fnmns.org/news/mns-et-bnssa-va-t-on-vers-une-redefinition-des-metiers

Quand pensez-vous ?

Avatar xavier

xavier

Bonsoir , je pense que c'est une bonne chose pour les titulaire du BNSSA , il y aura incontestablement plus d'opportunité d'emploi en ce qui concerne les baignades à accès payant.
Si les piscines peuvent ouvrir plus longtemps et éviter les fermetures temporaires , il y a effectivement forcément plus d'argent qui rentre dans leurs caisses , les nageurs pourront profiter d'une plage horaire élargie et les maîtres nageurs pourront donner plus de cours et moins s'attarder sur la surveillance .
Je vois beaucoup de positif et je ne comprends pas trop pourquoi ça ne plairait pas aux maîtres nageurs du coups ?
Je précise que je ne suis pas encore titulaire du BNSSA mais uniquement en préparation en vue de le passer très prochainement .

Avatar Benj

Benj

Je vois beaucoup de positif et je ne comprends pas trop pourquoi ça ne plairait pas aux maîtres nageurs du coups ?


La formation du MNS est beaucoup plus longue que le BNSSA. Le BNSSA sera donc certainement embauché en priorité pour un salaire moindre.
Le MNS s’inquiète donc de ne plus trouver de boulot. Et c'est bien normal.

Mais ce qui est étonnant c'est que les syndicats pendant tous l'été se sont inquiétés du manque de MNS pour apprendre à nager aux enfants. Et serait la cause des nombreuses noyades de cet été.

Il est peut être temps de recentrer le métier de MNS sur l'enseignement de la natation.

Avatar xavier

xavier

Je peux comprendre leurs inquiétudes car si les centres commencent à embaucher que des BNSSA pour faire des économie c'est certain que ça ne va pas passer du tout.
Il va falloir trouver une solution et remettre tout à plat pour que tout le monde y trouve son compte .
Malheureusement cet été c'étais juste affolant le nombre de noyade .

Avatar Benj

Benj

Je suis en pleine lecture du livre "droit des baignades" de Christian Belhache.

Il m'apporte quelques point intéressant sur le fait qu'une généralisation des bnssa sur les bassins ne serait pas forcément une bonne chose.

En vrac :

- risque important de voir disparaître les mns dans les petites piscines et donc de réduire par là l’accès à l'apprentissage de la natation.
- difficultés pour un bnssa d'avoir une surveillance constante et continue pendant toute le journée alors que le mns lui peut alterner surveillance/enseignement

Vous en pensez-quoi ?

Avatar sandfly

sandfly

en formation BNSSA et je dis pas faux pour les 2 points.
et si cette nouvelle loi passe il faudrait évidemment que le poste soit relayé par au moins 2 BNSSA.
après je pense que si des personnes souhaitent faire appel à un maitre nageur pour des cours de natation il devront avoir moyen de les contacter (par affichage obligatoire de leurs contacts au tableaux d'affichage par exemple ou relais de l'info par le surveillant BNSSA)

Avatar Didou

Didou

Actuellement en prequalification bpjeps aan, je voudrais savoir s'il est possible une fois diplômé
De donner des cours privés à la piscine municipale de ma localité ?
Freelance en quelque sorte .
Merci pour l'info.

Avatar Rico53

Rico53

Bonjour à tous, j'ai 53 ans, je suis nouveau sur le forum et je suis intéressé par vos sujets; en particulier le BNSSA. Je suis actuellement en poste à mi-temps(à mon grand regret) en tant que BNSSA au sein d'une piscine (en gestion privée). J'ai moi-même préparé mon BEESAN en 1991 qui malheureusement n'est pas et n'est plus valide car je n'ai pas pu passer mon épreuve du tronc commun mais les UF(s) étaient validées ainsi que mes stages péda...
Pour répondre à BENJ, un BNSSA est un atout majeur pour les piscines dans le sens ou il ne coûte pas grand chose et son rôle est très précis (surveillance surveillance surveillance) mais il le fait très bien, je ne dirais pas la même chose des MNS ce n'est pas leur tasse de thé, par contre quelques prérogatives (avec des heures de formation évidement) pour des BNSSA tel que simplement l'enseignement de la natation (limité par un nombre d'élèves dans le mois) par exemple serait un plus et favoriserais l'apprentissage à un plus grand nombre d'enfants et d'adultes.
Autre remarque: un BNSSA à autant de facultés et de difficultés à assurer une surveillance constante et continue qu'un MNS ou qu'un chauffeur routier ou qu'une personne au pied d'une machine pendant 8h00 par jour.

Je trouve dommage que l'on ne puisse pas donner une chance aux BNSSA volontaire et désireux de le faire une chance de faire une formation (uniquement sur l'apprentissage de la natation) moins coûteuse et moins longue que d'être obliger de préparer un BPJEPS ou MSN, merci de m'avoir lu et j'espère que mon idée ici a été comprise.

Bonne journée à tous Eric

Avatar laurent b

laurent b

Dans l'école de mes enfants, il manque régulièrement une instit ; les parents de par leur compétences de parents, ne pourraient-ils pas apprendre à lire, écrire compter à tous les enfants ?

Mon voisin est infirmier psy, dorénavant, les infirmiers dans la psychiatrie pourront prolonger les ordonnances de médicaments ; youpi ! On manque de médecin, c'est parfait....

On peut ainsi continuer sur énormément de métier. Pourquoi les bnssa ne passent-ils pas le diplôme de MNS ? Ils et elles connaîtraient la diversité du métier (cours, surveillance, etc.) et serait former à des approches pédagogiques. Arrêtons de toujours chercher à simplifier pour que les patrons se fassent toujours plus de frics ou nous exploitent toujours lus.


vite fait sans relecture

Répondre